Accueil > La Médiathèque > Collections > Carnets de voyage > Les communs au Japon quelles innovations ?

Enregistrer au format PDF

Cycle national 2016-2017

Les communs au Japon quelles innovations ?

Le Japon, seconde puissance mondiale dans les années 1990, suscite nombre d’interrogations à la fois géopolitique, économique, mais aussi sur son modèle social. Grande puissance technologique, il a su cultiver l’innovation tout au long de son ascension après les années 1950. C’est tout un ensemble de coordinations qui a assuré ses succès industriels. Cependant depuis les années 1980, le Japon a commencé à déréguler ce qui faisait sa force. Ses valeurs, sa cohésion sociale, son modèle éducatif et les solidarités intergénérationnelles semblent atteintes. Les japonais partagent-ils toujours la même vision de l’avenir ?

2016-2017 - Carnet de voyage - Japon

Au nombre des particularités qui façonnent la culture japonaise, on compte l’impérieuse nécessité de raisonner les ressources naturelles et l’occurrence de catastrophes de toutes natures qui fondent la résilience de sa population. Aujourd’hui le Japon est confronté à un certain nombre de défis. De nombreux signes indiquent qu’ils interpellent son mode de développement, sa qualité de vie, les liens sociaux, son identité profonde. Citons les constats du vieillissement de la population, de l’appauvrissement et la précarité croissante de sa population, les fractures territoriales entre des mégalopoles qui concentrent la richesse et une ruralité problématique, la perte de sens des générations montantes. L’approvisionnement en ressources vitales, telles l’alimentation et l’énergie, redevient problématique.

Face à cet ensemble de défis, comment le Japon mobilise-t-il ses forces d’innovation ? Est-ce la même recette que celle qui fit le succès de son développement dans les années 1980 ? Quelle est au Japon aujourd’hui la valeur des sciences, des technologies, la connaissance est-elle un des biens communs ?

Depuis 1995, le système recherche-enseignement supérieur-innovation a été profondément transformé. Les réformes ont touché la gouvernance, soutenu la décentralisation, modifié la politique de propriété intellectuelle. Ces réformes en apparence s’alignent sur le modèle anglo-saxon, mais il semble bien qu’il y ait une façon toute japonaise de l’interpréter. Le Japon est-il en train de développer, à nouveau, un modèle bien à lui d’innovation technologique ?

Seule l’étude de cas sur place, la considération des lieux et de l’organisation effective des acteurs, permet de percevoir les changements culturels en cours

Publié le mercredi 10 janvier 2018