Regarder

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90

Quel sens donner à l'engagement d'un territoire pour la culture scientifique de ses citoyens ? 1e partie

En juillet 2018, Toulouse accueillera la huitième édition de l’EuroScience Open Forum (ESOF), ce sera la première fois que ce forum sera organisé en France. Ainsi labellisée Cité européenne de la science pour l’année 2018, la ville, qui concentre trois centres importants de diffusion de la culture scientifique : le Muséum, la Cité de l’espace et le Quai des savoirs, affiche ainsi sa volonté de se positionner comme un acteur majeur de la diffusion de la culture scientifique, technique et industrielle en France.
Pourquoi un territoire choisit-il d’investir dans la diffusion de la culture scientifique et technique ? Pourquoi faire un bien local d’une matière universelle ? Quels impacts attend-il d’une meilleure intrication des sciences et techniques dans le domaine public ? Est-ce pour stimuler l’esprit « citoyen » ? Pour rendre accessible les connaissances aux fins de cultiver l’esprit critique ? Est-ce une nécessité liée à la place de plus en plus importante que les sciences et techniques occupent dans nos vies quotidiennes ? Est-ce inclus à la politique de développement du territoire, Est-ce une politique culturelle ou une politique d’innovation ? Et en retour, qu’en attend le citoyen ? Que vient-il chercher, que souhaite-t-il obtenir de ces lieux de diffusion de la culture scientifique, quels impacts en attend-il ?

Rencontre animée par :
Mariette SIBERTIN-BLANC, maîtresse de conférences, Laboratoire interdisciplinaire solidarités, sociétés, territoires, université Toulouse Jean Jaurès
Avec :
Bernard ALAUX, ancien directeur de Cap Sciences, Bordeaux
Dacha ATIENZA, responsable des collections, de la recherche et de la documentation, Muséum des sciences naturelles de Barcelone
(http:/www./ihest.fr)

Innovation et dynamique des territoires - restitution groupe 2

En novembre et décembre 2017 l'IHEST organisait un atelier Innovation et dynamique des territoires, les forces innovantes hors des métropoles qui a conduit les participants en Bourgogne-Franche-Comté et en Occitanie (https://www.ihest.fr/les-formations/les-ateliers-de-l-ihest/innovation-et-dynamiques-des-territoires-2017/une-nouvelle-ambition-industrielle) . L’atelier a associé partage de connaissances, observation et immersion > questionnement et analyse > création et mise en perspective. Il a alterné rencontres avec les acteurs des territoires autour de lieux et d’actions exemplaires. Il a proposé des temps de travail en groupe, afin de mobiliser les participants dans une approche d’intelligence collective. Ils ont ainsi pu mettre en perspective leurs propres expériences avec les études de cas qui ont fait l’objet de l’atelier.
Restitution des réflexions conduites par le groupe 2 au cours de l'Atelier.

Innovation et dynamiques des territoires - restitution groupe 1

En novembre et décembre 2017 l'IHEST organisait un atelier Innovation et dynamique des territoires, les forces innovantes hors des métropoles qui a conduit les participants en Bourgogne-Franche-Comté et en Occitanie (https://www.ihest.fr/les-formations/les-ateliers-de-l-ihest/innovation-et-dynamiques-des-territoires-2017/une-nouvelle-ambition-industrielle) . L’atelier a associé partage de connaissances, observation et immersion > questionnement et analyse > création et mise en perspective. Il a alterné rencontres avec les acteurs des territoires autour de lieux et d’actions exemplaires. Il a proposé des temps de travail en groupe, afin de mobiliser les participants dans une approche d’intelligence collective. Ils ont ainsi pu mettre en perspective leurs propres expériences avec les études de cas qui ont fait l’objet de l’atelier.
Restitution des réflexions conduites par le groupe 1 au cours de l'Atelier.

Une nouvelle ambition industrielle

Le Grand Chalon et Le Creusot-Montceau, ont connu un passé industriel prestigieux et se sont recomposées autour de nouvelles dynamiques.
De l’Académie François Bourdon à la Cité du Numérique, en passant par l’Institut Image, par l’IUT ou par le cluster Mécateam, les participants à l’atelier ont découvert des actions variées et pu mesurer la profondeur des savoirs techniques qui se sont concentrés dans ces deux agglomérations tout en suscitant l’émergence de nouvelles filières. L’étude d’initiatives culturelles dans ces deux cités à éclairé aussi le rôle de la culture dans l’attractivité d’un territoire.
Les différentes rencontres que propose l’Atelier en Bourgogne Franche COmté et prochainement en Occitanie permettront de comprendre les conditions d’émergence des processus d’innovation venant aussi bien de grandes entreprises et de PME que de l’enseignement supérieur et de la recherche, ou encore des impulsions et soutiens apportés par les collectivités et l'Etat.
Entretien avec Pascale BRENET, maitre de conférences, université Bourgogne-Franche-Comté, centre de recherche de gestion des organisations (CREGO), ancienne auditrice de l'IHEST et co-conceptrice de l'atelier Innovation et dynamique des territoires,les forces innovantes hors des métropoles.
En savoir plus :
http://www.ihest.fr/les-formations/les-ateliers-de-l-ihest/innovation-et-dynamiques-des-territoires-2017/les-forces-innovantes-hors-des-metropoles

Chercheurs pour nourrir le monde-1

(première partie)
Avec :
Marion GUILLOU, présidente d’Agreenium, l’Institut agronomique, vétérinaire et forestier de France
Frédéric APOLLIN, directeur d' Agronomes et Vétérinaires sans frontières
Philippe JAHSHAN, président Coordination Sud
Animation :
Patrick CARON, président du Comité directeur du Groupe d’experts de haut niveau (High Level Panel of Experts/HLPE) sur la sécurité alimentaire et la nutrition du Comité sur la Sécurité Alimentaire Mondiale (CSA) des Nations Unies.


La réflexion à trois voix proposée permet de s'interroger sur les formes de production scientifique et la particularité de la recherche dans un organisme finalisé.
Cette réflexion conduit à questionner les termes d’engagement du chercheur, mais aussi la nature des dispositifs de production de connaissances à concevoir pour assurer un double ancrage, fécond, entre recherche fondamentale et appliquée, ainsi que le statut et la valeur des connaissances ainsi produites.
Consacrée à un thème au cœur des enjeux d’hier, d’aujourd’hui et de demain, cette rencontre se nourrit de deux témoignages distincts : celui d’une association de solidarité internationale, AVSF - Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières, qui agit depuis 40 ans avec les communautés paysannes des pays les plus pauvres pour prévenir les crises alimentaires et celui de Coordination SUD – Solidarité Urgence Développement – qui assure la coordination nationale des ONG françaises de solidarité internationale.
Le regard d’AVSF se porte sur leurs attentes à l’égard de la recherche ainsi que sur les dispositifs dans lesquels ils s’engagent avec leurs collègues chercheurs ; celui de Coordination SUD met en lumière, de manière prospective, la manière dont la recherche peut nourrir la conception des politiques publiques.

Chercheurs pour nourrir le monde-2

(Deuxième partie) - voir la première partie http://www.dailymotion.com/video/x6afj44
Avec :
Marion GUILLOU, présidente d’Agreenium, l’Institut agronomique, vétérinaire et forestier de France
Frédéric APOLLIN, directeur d' Agronomes et Vétérinaires sans frontières
Philippe JAHSHAN, président Coordination Sud
Animation :
Patrick CARON, président du Comité directeur du Groupe d’experts de haut niveau (High Level Panel of Experts/HLPE) sur la sécurité alimentaire et la nutrition du Comité sur la Sécurité Alimentaire Mondiale (CSA) des Nations Unies.


La réflexion à trois voix proposée permet de s'interroger sur les formes de production scientifique et la particularité de la recherche dans un organisme finalisé.
Cette réflexion conduit à questionner les termes d’engagement du chercheur, mais aussi la nature des dispositifs de production de connaissances à concevoir pour assurer un double ancrage, fécond, entre recherche fondamentale et appliquée, ainsi que le statut et la valeur des connaissances ainsi produites.
Consacrée à un thème au cœur des enjeux d’hier, d’aujourd’hui et de demain, cette rencontre se nourrit de deux témoignages distincts : celui d’une association de solidarité internationale, AVSF - Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières, qui agit depuis 40 ans avec les communautés paysannes des pays les plus pauvres pour prévenir les crises alimentaires et celui de Coordination SUD – Solidarité Urgence Développement – qui assure la coordination nationale des ONG françaises de solidarité internationale.
Le regard d’AVSF se porte sur leurs attentes à l’égard de la recherche ainsi que sur les dispositifs dans lesquels ils s’engagent avec leurs collègues chercheurs ; celui de Coordination SUD met en lumière, de manière prospective, la manière dont la recherche peut nourrir la conception des politiques publiques.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90